[Update] Présentation des concurrents de TI6 : Vici Gaming Reborn | vici gaming reborn – Vietnamnhanvan

vici gaming reborn: คุณกำลังดูกระทู้

Présentation des concurrents de TI6 : Vici Gaming Reborn

Après les équipes invitées et les équipes qualifiées au premier tour, les équipes qualifiées en deuxième phase, une région après l’autre. VG.R était une force en devenir au printemps, où en est-elle au début de l’été ?

Le vent en poupe

Il était une fois Vici Gaming. Apparue en 2012, cette équipe est restée au second plan jusqu’à la fin de l’été 2013. A ce moment-là, elle intègre des joueurs reconnus, dont un capitaine de renom, r0tk, qui la conduit jusqu’en finale de The International en 2014. Largement remaniée ensuite, elle s’impose après TI4 comme l’une des équipes les plus fortes de la scène, restant dans le top 4 mondial tout au long de la saison 2014-2015, sous la direction cette fois de Fy, l’un des deux joueurs d’origine restant.

La saison 2015-2016 a démarré de manière moins convaincante, en dépit de changements limités après TI5 : seul le carry, Hao, est parti. Vici Gaming a alors recruté un joueur très prometteur, Zyf (aujourd’hui END), mais l’a finalement intégré dans son équipe secondaire, VG.Potential, pour laisser la place à vétéran de poids, BurNIng. VG a maintenu son rang tant bien que mal jusqu’à l’automne, avec une 5-6ème place honorable au Major de Francfort. Mais les choses se sont rapidement gâtées. Dans les LANs qui ont suivi, VG n’a pas brillé. Lors du Major de Shanghai, elle a terminé aux dernières places, s’effondrant comme toutes les équipes chinoises.

Il fallait du renouveau : il n’a pas été trouvé chez Vici Gaming, puisque l’équipe a été reconstituée autour de BurNIng en intégrant d’autres vétérans et valeurs sûres. Fy, lui, est parti en mars 2016 rejoindre Zyf/END dans l’équipe secondaire, renommée pour l’occasion Vici Gaming Reborn. VG.R a conservé Yang et END de l’équipe VG.Potential, est allée piocher NoNo, un joueur très prometteur de CDEC.Avenger et a complété sa line-up avec DDC, vétéran illustre. En prime, VG.R s’est adjoint les services d’un coach de grande qualité, Mikasa, qui a longtemps accompagné Maybe dans son émergence.

Résultats notables depuis la formation

Période
Tournoi
Place
Gains

Juillet 2016
Dota 2 Professional League
3
14 000 $

Juin 2016
Major de Manille
7-8
105 000 $

Avril 2016
StarLadder i-League Invitational
1
45 000 $


Alliage d’expérience et de joueurs en pleine ascension
, VG.R est donc encadrée par un capitaine très solide et par un coach réputé. Il y avait là matière à succès et l’équipe n’a pas démérité : elle a remporté les quatre premières H-Cups, des tournois hebdomadaires à faible prix organisés en Chine depuis mars 2016. Elle a ensuite échoué à se qualifier pour des gros tournois mais a décroché un titre majeur dans le StarLadder i-League Invitational mi-avril, alors que Nono était absent (un problème de passeport) et remplacé par Mikasa !

Cette victoire lui a ouvert directement les portes du Major de Manille. Cette fois, Nono était présent. VG.R a atteint le top 8, sans aller plus loin cependant dans la compétition. Il est apparu en fait que le groupe fonctionnait mieux avec Mikasa qu’avec NoNo comme solo mid, bien que ce dernier ait davantage de variété et de talent individuel. Aussi NoNo a-t-il été mis sur la touche : fin juin, la structure a annoncé que VG.R disputerait les qualifications pour TI6 avec Mikasa, Nono prenant officiellement un congé pour s’occuper de son père malade.

VG.R a décroché sa place pour Seattle, non sans mal d’ailleurs – l’écart était faible entre elle et EHOME, et l’équipe VG principale l’a également accrochée. Après ça, les résultats ont été corrects, sans faire d’étincelle. Cette équipe fait actuellement partie du groupe de tête en Chine, en restant toutefois à quelques bonnes encablures de NewBee, de LGD ou de Wings.

 

Forces et faiblesses

Vici Gaming Reborn mise avant tout sur le milieu de partie. Les premières minutes sont rarement très animées de leur fait, ne serait-ce que parce que le duo de supports est peu orienté vers une agression immédiate : il faut en général un peu de niveaux pour être actif. A la différence de Wings ou de NewBee, VG.R a donc tendance à attendre un peu pour passer à l’action. Un peu, c’est-à-dire que l’attaque débute entre la minute 5 et la minute 7 dans la plupart des cas, VG.R reste donc loin d’un schéma statique. A ce stade, ce sont avant tout les supports et Mikasa qui portent l’agression.

Une fois que la machine est enclenchée, la victoire est recherchée dans un laps de temps assez court : VG.R privilégie une fenêtre de clôture entre 20 et 25 minutes. De ce fait, il s’agit de dérouler un rouleau compresseur en enchaînant les combats suivis immédiatement de prises d’objectifs. END entre dans la partie aux alentours de la minute 15, une fois quelques objets acquis ; son arrivée permet de porter les coups décisifs.

See also  EPIC GAME! - Fnatic vs BIG - IEM Winter 2021 - HIGHLIGHTS | CSGO | go cs

Depuis la formation…

  • 215 parties jouées, 63,7 % de victoires
  • Des résultats équivalents quel que soit le côté de la carte, sauf au cours des dernières semaines (avantage Dire)
  • 17 héros présents sur 10 % des parties au moins, dont deux dans près d’une partie sur quatre (Vengeful Spirit et Lion)
  • Le héros que VG.R ne veut pas voir

    : Bounty Hunter (banni près d’une fois sur deux)

  • Le héros que l’on cherche à enlever à VG.R

    : Beastmaster (84 bans)

Souvent, lorsque les parties durent plus longtemps, c’est que l’équipe adverse a su déjouer les premiers assauts, forçant Reborn à modifier son plan de jeu. Il faut alors aller chercher un peu de farm (laissé de côté pendant le mid game), temporiser et risquer le late game. Il arrive aussi à VG.R de tomber rapidement sur un os, lorsque l’équipe d’en face choisit de montrer les crocs la première. Face à des équipes qui cherchent le kill à tout prix dès la première minute, VG.R peut donc se retrouver déstabilisée rapidement et être incapable d’exécuter sa stratégie.

Il ne faut toutefois pas sous-estimer Vici Gaming Reborn. Elle n’est pas une équipe à une seule facette comme pouvait l’être VG à TI4 et elle possède une plus grande capacité à s’adapter en cours de partie. Les panels de héros employés sont certes assez restreints, notamment pour Yang et, étonnamment, pour DDC. Toutefois END et surtout Fy permettent une grande souplesse au niveau des drafts et des stratégies en étant capables de jouer énormément de choses différentes.

 

Les joueurs

END

Avant cette saison, END était plus connu sous le pseudonyme Zyf (et YJ encore plus tôt). Joueur d’une génération assez récente, il est entré il y a tout de même trois ans dans le circuit compétitif. Il est resté longtemps dans des équipes de second rang de la scène chinoise. C’est surtout dans la deuxième moitié de 2014 qu’il se fait connaître chez LV Gaming. Il a été recruté par EHOME dans la première mouture de l’équipe, sino-malaisienne, puis y est demeuré après le départ de Mushi et Ohaiyo. Lors de The International 2015, il s’est montré impressionnant. Après ce tournoi, il est recruté par Vici Gaming, cependant l’arrivée de BurNIng quelques jours plus tard le relègue à une position de remplaçant, puis de titulaire chez Vici Gaming Potential – sans doute le plus grand gâchis de talent de ce shuffle post-TI5. Il y a rongé son frein jusqu’à la formation de VG.R.

  • The International 2015 : EHOME, 5-6ème

END est un excellent joueur de carry, extrêmement polyvalent. Il détonne également sur la scène chinoise. En effet, il joue la plupart du temps des héros capables d’être actifs dès le milieu de partie, un peu à la manière d’un Hao ou d’un Agressif. Cependant il est également redoutable avec des héros plus “classiques” pour des joueurs carrys chinois ; ainsi son Morphling est-il parfois comparé à celui de Sylar. END est en quelque sorte la synthèse réussie de deux écoles et est à ce titre très souvent la clef du succès de VG.R. Il faut noter que ces derniers mois il n’a guère eu de réussite avec Lycan ou Lifestealer.

Héros-signatures : Gyrocopter, Lifestealer, Morphling

 

Mikasa

Si l’on cherche un destin de joueur improbable, aucun n’arrivera à la cheville de Mikasa. La carrière compétitive de ce joueur âgé (il a quasiment trente ans) semblait achevée depuis des années. En 2012, il a fait partie de TyLoo sur DotA puis Dota 2, puis il a appartenu à la première version de Vici Gaming (avec Fy, déjà) jusqu’en janvier 2013. Il a ensuite entamé une carrière de coach, particulièrement impressionnante : TongFu à l’été 2013, NewBee à l’époque de TI4. Puis il a choisi de se concentrer sur une étoile montante, Maybe : il l’a suivi chez CDEC puis chez LGD. En tant que coach, il a aussi fait office de remplaçant chez CDEC deux mois, ce qui lui a valu de jouer le DAC début 2014. Lors du shuffle de mars 2016, il a changé de poulain et a été embauché comme coach et remplaçant pour VG.R. Finalement, il en est venu à prendre la place de NoNo.

  • Aucune participation à The International

Mikasa, au cours de sa carrière, a joué à différents postes de core. Chez VG.R, puisqu’il a pris la place de NoNo, il est solo mid, le rôle qu’il connaît le mieux. Il joue essentiellement à ce poste des héros à très fort potentiel de snowball, qui cherchent des opportunités de kills en milieu de partie pour s’envoler. Il n’est vraisemblablement pas à l’aise sur certains mids typiques de la scène actuelle (pas d’Invoker, de Timbersaw ou de PL, par exemple), que NoNo jouait volontiers. Mikasa reste sur des héros qu’il maîtrise davantage, même s’ils sont considérés comme moins adaptés à la méta – comme QoP, Storm Spirit ou Puck.

Héros-signatures : Shadow Fiend, Templar Assassin, Queen of Pain

Yang

Yang a la plus courte carrière compétitive de l’équipe. Il l’a débutée en mars 2015 lorsque Vici Gaming le recrute pour son équipe secondaire, Potential. Il y est resté jusqu’en mars 2016, moment de la transformation en VG.R.

  • Aucune participation à The International

Yang est l’offlaner de VG.R, alors qu’il pouvait en changer chez VG.P (il était par exemple support peu avant la refonte de l’équipe). Il joue surtout des initiateurs, avec beaucoup de Batrider ou de Faceless Void dernièrement. Il oriente en général ses builds vers de l’utilitaire, ce qui est cohérent avec la répartition des rôles au sein de l’équipe ; il est toutefois capable de s’adapter et de réaliser une transition vers un rôle de carry, au besoin. Ses initiations décident souvent du cours des parties, car elles ont tendance à être brillantes ou calamiteuses.

Héros-signatures : Batrider, Faceless Void, Clockwerk

Fy

Fy appartient à une génération de joueurs chinois entrés dans la compétition sur Dota 2, alors que la scène a longtemps été monopolisée par des anciens de DotA. Il a fait ses débuts chez Vici Gaming en octobre 2012 et est resté avec son binôme Fenrir au sein de cette équipe jusqu’en mars 2016, traversant toutes les réorganisations. Il était d’ailleurs le capitaine de VG au temps de la splendeur de l’équipe, depuis la fin de TI4. A la surprise générale, son duo avec Fenrir s’est arrêté en mars 2016 quand leurs routes se sont séparées, Fy est allé rejoindre END pour former VG.Reborn.

  • The International 2014 : Vici Gaming, 2ème
  • The International 2015 : Vici Gaming, 4ème

Fy est un joueur extraordinairement talentueux, en plus d’être l’un des capitaines chinois avec la plus grande réussite ; bien qu’il joue support, il a remporté des tournois 1v1 face aux meilleurs mids chinois et mondiaux. Il est un véritable virtuose du Rubick et peut jouer des types de supports très variés (il a joué pas moins de 31 héros différents en trois mois !) ; il a été l’un des premiers supports chinois à maîtriser Io. Avec Fenrir, il était généralement le support de ligne… mais pas toujours. Maintenant, il joue plutôt des roamers ou des junglers qui mettent très vite la pression sur les lignes, comme Enchantress. Il n’y a malheureusement pas de limites à ses capacités de reconversion, ce qui fait que l’on ne voit quasiment plus sa Crystal Maiden.

Héros-signatures : Rubick, Io, Sand King

DDC

Chinois de Macao, DDC est le vétéran de l’équipe, la somme d’expérience. Il est l’un des rares joueurs à avoir participé à tous les Internationaux (avec quatre top 6, excusez du peu !), l’un des très rares à avoir joué les neuf tournois Valve. Il a débuté sa carrière sur DotA, l’a poursuivie sur Dota 2, avec une longue période chez LGD entre 2011 et 2014. Il s’est retrouvé sur la touche après TI4, a joué chez LV Gaming avec Zyf, est passé avec lui chez EHOME. Après TI5, il est reparti quelques mois chez LGD, puis a intégré VG.R.

  • The International 2011 : Invictus Gaming, 5-6ème
  • The International 2012 : LGD, 3ème
  • The International 2013 : LGD, 9-12ème
  • The International 2014 : LGD, 5-6ème
  • The International 2015 : EHOME, 5-6ème

Pur joueur de support, DDC faisait manifestement double emploi avec Fy, puisque tous deux jouaient à la même position (support de ligne) et partageaient de nombreux héros, dont Rubick. La répartition s’est pourtant faite naturellement, DDC est resté aux côtés de son carry quand Fy a pris le large. Bien qu’il soit capable de jouer beaucoup de choses, il faut relever qu’avec VG.R, son pool de héros est très réduit : ces trois derniers mois, il a joué huit fois sur dix sur cinq héros à peine, avec énormément de Vengeful Spirit, de Disruptor et de Lion. Avec Mikasa, il est pour le moment le moins diversifié.

Héros-signatures : Visage, Rubick, Witch Doctor

 

Conclusion

Vici Gaming Reborn a semblé, au cours du printemps 2016, être en mesure de devenir l’un des piliers d’un nouveau triumvirat en Chine. Cependant elle a été distancée par d’autres, plus solides ou plus téméraires. VG.R demeure une bonne équipe, sa qualification pour TI6 est là pour le rappeler. Le mélange de joueurs de générations différentes, aux parcours très hétéroclites, peut mener loin.

Cependant, Vici Gaming Reborn sera-t-elle prête début août ? Aura-t-elle réussi à combler l’écart qui la sépare du petit groupe des meilleures équipes mondiales ? Il n’est pas certain que le résultat du Major de Manille puisse être amélioré. Shiba de la FroggedTV, fin connaisseur de la scène chinoise, nous fait part de son éclairage :

C’est une équipe à ne pas sous-estimer sur TI6. Elle possède un très bon duo de supports avec un DDC impressionnant l’année dernière chez EHOME et Fy-god. Cela laisse présager une équipe solide. C’est une valeur sûre du top 8 à TI6 si on regarde les derniers résultats chinois. Mais je m’attends à mieux de leur part, pour moi ils peuvent aller chercher un top 3.

[NEW] TNC’s first opponent: Vici Gaming Reborn | vici gaming reborn – Vietnamnhanvan

TNC Pro faces Vici Gaming Reborn in a single-elimination match to proceed in The International 2016. Here’s a quick look at Vici Gaming Reborn ahead of their match with TNC Pro.

VICI GAMING REBORN. Vici Gaming Reborn walks toward the stage at the Manila Majors.

On Tuesday, August 9, the Philippines’ TNC Pro will be facing China’s Vici Gaming Reborn (VG.R) in a deadly single-elimination match that will determine who gets to move forward at The International 2016.

The winner of this do-or-die battle will not only move forward in the brackets, but will also enjoy strategically safer best-of-3 matches up until the Finals. Meanwhile, the loser will be eliminated from the main event.

Can TNC Pro carry the flag and keep the dream alive? Get to know the team’s opponents

Rebranded and reborn

Vici Gaming (VG) is considered a well established group in the realm of eSports. Whether it be in DOTA 2 or League of Legends, the Chinese group has made a name for themselves with their highly competitive rosters and VG.R is no exception.

The “little brother” of VG was first known as Vici Gaming Potential until there was a massive change in rosters where only two of its original members remained.

With the newly formed roster, Vici Gaming Potential rebranded and emerged as Vici Gaming Reborn.

The new roster was only officially formed March of this year and they have already made it to the top of the Chinese ladder. They have even bested their own “big brother” team in the Chinese qualifiers for The International 2016.

Their rapid rise was not expected but was also not much a huge surprise, especially since the roster is formed by a combination of heavyweight veterans and relatively fresh and talented faces. 

FY AT THE INTERNATIONAL. Xu 'Fy' Linsen of Vici Gaming Reborn

Most of the players on this team all have their fair share of The International experience. Fy, captain of the team, has found massive success with VG, after winning 2nd place in The International 2014, and 4th place at The International 2015. DDC, during his time with LGD, won 2nd place at The International 2012. He has also attended all The International tournaments. Zyf, has attended The International 2015 with EHOME.

The team also has a formidable head coach and substitute player in the form of Mikasa. Mikasa is one of the most respected and successful coaches in the scene. He has led his former team, Newbee to a victorious 1st place finish at The International 2014. After which he has helped LGD win 3rd place at The International 2015.

Their story so far

Despite the individual success stories of the members and the team’s rise to the top of their local scene, VG.R has struggled during the group stages of The International 2016. VG.R became unstable and lost their strong and confident form in the past few days. A team that was feared prior to The International tripped right at the gates.

In fact VG.R finished the group stages at the bottom spot of Group B. And out of their 14 games, the team only won 4.

They may have won 2nd place in the Chinese qualifiers for The International, but the 3rd placer and Wildcard team, EHOME, have made it to the top of Group B at the Group Stages easily.

Some attribute the team’s losses to the fact that the members seem to be running plans that are good on paper, but are difficult to execute during the actual game. Others say it could be their over-aggression that causes their mistakes.

Whatever the case or whatever needs to be improved, things are only going to be tougher for this Chinese team. To add to their troubles, one of their players, Yang, failed his visa interview on August 1.

With this, Mikasa, who usually subs for NoNo, is forced to play a position he may not be used to. Despite the fact that Mikasa is a decent coach and player and is skilled at sharing resources with his team, completely losing Yang for the rest of the main event will require them to adjust quickly and change strategies.

A team reborn with a lot of promise now faces an uphill battle, but with such an experienced roster they may still pull off a shocking upset. To defeat them, TNC can capitalize on their volatility by starting strong and maintaining the lead all throughout the match.

Should TNC succeed they move on to fight against the loser of OG vs MVP in a best-of-3 match.

If they lose to VG.R however, TNC’s journey at The International ends and they go home with $100,332 or P4,705,420.30. – Rappler.com


MANILA MAJOR 2016 | Fnatic vs Vici Gaming Reborn (Game 2)


MANILA MAJOR 2016 | Fnatic vs Vici Gaming Reborn (Game 2)
Subscribe and like for more videos. Enjoy!

นอกจากการดูบทความนี้แล้ว คุณยังสามารถดูข้อมูลที่เป็นประโยชน์อื่นๆ อีกมากมายที่เราให้ไว้ที่นี่: ดูเพิ่มเติม

MANILA MAJOR 2016 | Fnatic vs Vici Gaming Reborn (Game 2)

MANILA MAJOR 2016 | VG.R (Vici Gaming Reborn) vs DC (Digital Chaos) (Game 3)


MANILA MAJOR 2016 | VG.R (Vici Gaming Reborn) vs DC (Digital Chaos) (Game 3)
Game 1: https://youtu.be/kMB4yW1Yoos
Game 2: https://youtu.be/yyKaHWdh2zo
Subscribe and like for more videos. Enjoy!

MANILA MAJOR 2016 | VG.R (Vici Gaming Reborn) vs DC (Digital Chaos) (Game 3)

WarriorsGaming.Unity vs Vici Gaming Reborn (game 2) – NanYang Season 2 – Vietnamese caster Han[A]


SUBCRIBE FOR MORE GOOD STREAMS \u0026 VIDEOS !
THANK YOU FOR WATCHING AND SUPPORT US!
Kingdom Studio Vietnamese Esport Studio
CONTACT FOR SPONSORSHIP, DONATION, OR IF YOU JUST WANT TO SAY HI! : [email protected] 0913786027

WarriorsGaming.Unity vs Vici Gaming Reborn (game 2)  - NanYang Season 2 - Vietnamese caster Han[A]

Vici Gaming Reborn vs Vici Gaming TI6 China Qualifiers Vietnamese caster Han[A]


SUBCRIBE FOR MORE GOOD STREAMS \u0026 VIDEOS !
THANK YOU FOR WATCHING AND SUPPORT US!
Kingdom Studio Vietnamese Esport Studio
CONTACT FOR SPONSORSHIP, DONATION, OR IF YOU JUST WANT TO SAY HI! : [email protected] 0913786027

Vici Gaming Reborn vs Vici Gaming TI6 China Qualifiers Vietnamese caster Han[A]

Dota 2 | Manila Major 2016 | Evil Geniuses vs Vici Gaming Reborn | Lower Bracket Round 1


ReSports Highlight Reel

Dota 2 | Manila Major 2016 | Evil Geniuses vs Vici Gaming Reborn | Lower Bracket Round 1

นอกจากการดูบทความนี้แล้ว คุณยังสามารถดูข้อมูลที่เป็นประโยชน์อื่นๆ อีกมากมายที่เราให้ไว้ที่นี่: ดูบทความเพิ่มเติมในหมวดหมู่Wiki

ขอบคุณที่รับชมกระทู้ครับ vici gaming reborn

Leave a Comment